Maître Lok Keng Kwong et Maître Lok Keng Sang

Maître Lok Keng Kwong

Maître Lok Keng Kwong est né en avril 1957, le même jour que son frère jumeau. Enfant, il aimait regarder l’entraînement des To-Dais de son père Lok Yiu. Il réalisera réellement la difficulté d’apprendre le style seulement après être entré dans le monde du Wing Chun. Avec le temps, entraînement après entraînement, marche après marche, le Wing Chun devint une partie essentielle de sa vie.

Lorsque Wilhelm Blech, ancien président de l’ELYWCIMAA, est devenu le To-Dai de Lok Yiu, une grande amitié et une grande fraternité se sont développées entre eux et les nombreux étudiants européens qui ont suivi ses pas à Hong Kong.

Grâce aux nombreux séminaires organisés par l’ELYWCIMAA, Maître Kwong a pu rencontrer tous les instructeurs européens et renforcer une relation de proximité avec eux. Maître Kwong, encore aujourd’hui, affirme avec fierté : « Le Lok Yiu Wing Chun en Europe est enseigné selon les standards de mon défunt père, celles de mon frère et les miennes. Mon père aurait été très fier de voir ça. Je souhaite remercier tous les membres de l’ELYWCIMAA pour le travail et l’engagement pour le Lok Yiu Wing Chun. Grâce à la coopération de tous les membres de l’ELYWCIMAA, le Lok Yiu Wing Chun Kuen peut grandir et vivre en Europe. »

Maître Lok Keng Sang

Maître Lok Keng Sang est né en 1957 et a eu une enfance tout à fait normale. Il a passé beaucoup de temps dans l’école de son père à regarder l’entraînement de ses SiHings. Sachant toujours que, conformément aux traditions chinoises, en tant que fils de Lok Yiu, il devait aussi apprendre le Wing Chun de son père à un moment de sa vie. Lorsque son entraînement commença à l’âge de 16 ans, il n’avait aucune connaissance approfondie du monde des arts martiaux et a simplement suivi le chemin indiqué par son père. Maître Sang, cependant, put très vite apprécier le goût d’un entraînement intensif, endurant une discipline plus sévère que celle auxquelle les autres étudiants devaient faire face.

Depuis que Wilhelm Blech, ancien président de l’ELYWCIMAA, est devenu membre de sa famille, Maître Sang a lui aussi eu de belles occasions pour rencontrer les délégués européens de l’ELYWCIMAA. Il se souvient toujours à quel point ils se sont montrés très gentils, amicaux, respectueux et travailleurs pendant leurs séjours à Hong Kong.

—> Maître Kozar