Lignée

La lignée est importante en Kung Fu car elle garantit l’authenticité de l’enseignement. Notre lignée remonte au grand maître Ip Man et à son premier assistant, maître Lok Yiu.

Ip Man

Le grand maître passa une grande partie de sa vie à enseigner le Wing Chun. C’est grâce à lui que le Wing Chun est aujourd’hui si répandu. Partout dans le monde on trouve des articles sur le grand maître Ip Man, sa vie et ses conquêtes.

En 1949, le grand maître Ip Man part de Fatshan par Macao pour Hong Kong, où il enseigna pour la première fois le Wing Chun dans une chaîne de restauration.

 

Lok Yiu (1922-2006)

lokYiu 1

Maître Lok Yiu est né en 1922. Il rencontra maître Ip Man pour la première fois en 1950. La première classe de maître Ip Man comptait 8 élèves. Après quelques semaines, il ne restait plus que Lok Yiu et Leung Sheung, les autres abandonnèrent. Les 7 années suivantes, Ip Man et son To-Dai (=disciple) Lok Yiu partagèrent le même appartement. Jour et nuit le maître enseigna son To-Dai Lok Yiu.

Lok Yiu devint le premier assistant de Ip Man, et la plupart des disciples suivants de Ip Man passèrent entre les mains de leur SiHing (=co-disciple « aîné ») Lok Yiu. Lorsque sa formation fut achevée, il fut autorisé par le grand maître à ouvrir sa propre école. Maître Lok Yiu enseigna pendant 50 années, et fut à cette époque reconnu par la communauté des autres enseignants comme étant la plus haute autorité en matière de Wing Chun. Malgré cela, il ne voulut jamais qu’on l’appelle « grand maître ». Il répétait: « il n’y a qu’un seul grand maître en Wing Chun, et c’est mon SiFu Ip Man ». Il vivait son art avec passion et n’avait aucun intérêt pour la reconnaissance et les titres. Il était connu pour exiger de ses Si-Dai (=co-disciple « cadet ») et de ses élèves un dur labeur, et pour son franc-parler envers ceux qui pratiquaient avec plus de légèreté….

Décédé en 2006, il a pu enseigner intensément pendant plus de 30 ans à ses deux fils jumeaux – maîtres Lok Keng Kwong et Lok Keng Sang – lesquels maintiennent aujourd’hui l’art vivant et enseignent à un petit groupe d’élèves, notamment les élèves européens de feu maître Wilhelm Blech, accepté par maître Lok Yiu comme membre de sa famille en 1992, et dont il fut l’unique élève occidental.

Mon SiFu, Petr Kozar, est l’un des élèves directs de feu maître Wilhelm Blech. Aujourd’hui, après plus de 20 ans de pratique et d’enseignement, il continue toujours son apprentissage en allant régulièrement à Hong Kong voir ses SiBas (« oncles ») maîtres Lok Keng Kwong et Lok Keng Sang.

(article écrit par Julien, professeur principal de l’école WingChunParis, pratiquant de Wing Chun depuis 1997).

 

 

 

 

< Préc. / Suiv. >